accueil
www.eghezee.org
Aische-en-Refail
Plan des rues    |   Histoire du village

Patrimoine des autres villages
Bolinne | Boneffe |  Branchon |  Dhuy |  Éghezée
Hanret | Leuze | Liernu |  Longchamps |  Mehaigne
Noville | St-Germain | Taviers | Upigny |  Waret
Patrimoine de Aische-en-Refail

Ferme et château

Située dans la rue du Château, elle date du XVIII et XIXe. Elle comporte trois tours. L'entrée se fait par un portail classique qui comporte le blason des propriétaires.
Logis, écuries et granges complètent la construction.

Les ruines du château communiquent avec la ferme par un pont.
De cet édifice du XVIIIe, ne subsiste qu'un donjon et des ruines. Une grande partie est classée.

Ermitage de la Croix-Monet, chapelle Notre-Dame des Affligés

(appelée aussi Sainte-Philomène)
Au Moyen-âge, la région était couverte d'une forêt de hêtres. Un paysan nommé Monet y construisit une cabane pour y vivre en ermite. Il érigea une croix et plaça une statue de ND des Affligés.
Au XVIIIe, Louis du Bois, le seigneur local, tomba gravement malade. Avec sa famille, il pria la vierge de la Croix-Monet de le guérir. Et la maladie le quitta.
La nouvelle se répandit dans la région de sorte que de nombreux pélerins ont commencé à venir eux aussi demander la guérison d'un malade.
En remerciement de sa guérison, Louis du Bois fit construire la chapelle en 1717 avec une habitation pour le chapelain.
À notre époque, on continue à y prier la Vierge, particulièrement pendant la neuvaine en septembre.
La maison du chapelain a été occupée par des prêtres jusqu'en 1960. Elle fut alors vendue.
La chapelle appartient au doyenné de Leuze de l'église catholique, ce qui est exceptionnel puisque tous les biens de l'Église ont été confisqués par l'État à la révolution française. La chapelle est donc entretenue par la générosité des paroissiens.
Sur la façade, on voit une niche avec statue de la Vierge et l'inscription:
Sancta Maria, Ora pro nobis 1717 (c'est-à-dire "Priez pour nous")
Au-dessus, le blason de la famille du Bois qui la fit ériger.

Jusqu'au début des années 1960, on y vénérait aussi une statue de sainte Philomène avec un pèlerinage annuel. (Il se déroule maintenant à Harlue début août)
Le bâtiment accolé à la chapelle est l'ancienne maison du chapelain. Le site est classé

Le manoir de Là-Bas

La ferme date du XVIIIe et le château du début du XXe.

Histoire du village    |    Plan des rues
Accueil | Agriculture | Clubs | Liens | Loisirs | Organismes | Patrimoine | Plan